Réseaux sociaux, e-mails, messagerie instantanée, webcam… Pour échanger de manière professionnelle, avec sa famille ou ses amis, il existe de nombreux moyens de communication pratiques et ludiques. Mais ces échanges ne se font pas uniquement avec des personnes de notre entourage proche : il est possible de parler avec des individus du monde entier, d’échanger avec des personnes dont on ne connaît pas la réelle identité. Et cela peut représenter un vrai danger.

Le risque de mauvaises rencontres sur internet

rencontre

A l’ère du numérique, nous faisons absolument tout sur internet : nous y mettons des photos, faisons nos courses, organisons des événements, tentons de trouver l’amour… Selon ses envies, il y a plus ou moins d’interactions avec le monde extérieur. Et plus il y a de possibilités d’échanger avec d’autres personnes derrière un écran, plus le risque de rencontrer une personne mal-intentionnée est grand. Les nouveaux modes de communication sont la porte ouverte aux individus aux intentions dangereuses.

“Un pseudo peut cacher n’importe qui”, comme le signale si bien une publicité préventive. Internet est un endroit libre où tout le monde a le droit de s’exprimer.

Dans la vie de tous les jours, ces personnes dangereuses ne pourraient pas forcément approcher leur victime. Mais derrière un écran, tout devient plus facile. Pas d’expression du visage, possibilité de truquer son identité… Les moyens sont grands pour duper sa victime.

Les arnaques amoureuses

Attention, danger. Les sites de rencontres en ligne fleurissent, et il devient presque normal d’avoir des “matchs” amoureux en ligne. Les personnes qui fréquentent ces sites sont en mal d’amour, en mal de relation, en mal d’affection. Les arnaqueurs peuvent alors s’y donner à cœur joie, comme un prédateur sur une bête blessée. Car les personnes fréquentant ce genre de site sont plus vulnérables aux sentiments.

Le principe : les arnaqueurs se font passer pour des amoureux très intéressés par leur victime pour leur extorquer de l’argent. L’idée peut paraître grossière, mais elle fonctionne. La technique est très élaborée par les voleurs. Les mots employés sont doux, flatteurs, affectueux, pour attendrir leur victime et leur faire baisser leur bouclier. Le but étant de faire croire à des sentiments. Et en finalité, les voleurs disent être coincés en Afrique ou ailleurs, avec un père malade, demandant à sa victime une certaine somme d’argent.

Il ne faut alors pas se laisser déborder par les sentiments et couper court à la conversation.

Les pervers et les prédateurs sexuels

Autre danger dont il faut se méfier est celui des prédateurs sexuels. Sur n’importe quelle plateforme vous pouvez en rencontrer, mais plus particulièrement sur les sites de rencontres. Il est facile de se faire passer pour un célibataire sympathique à qui on peut rapidement faire confiance. Les pervers le savent et en jouent. Ce sont de véritables experts pour manipuler les esprits pour arriver à leurs fins. Pas forcément évident à repérer, cette typologie de personne a une stratégie bien rodée. Ces experts en manipulation vont mettre en confiance pour finir par harceler ou menacer dans le but d’assouvir ses fantasmes sexuels. Il faut dans ces cas rester vigilant et avoir confiance en la personne à qui l’on s’adresse et s’assurer qu’elle ne vous parle pas de façon malsaine.

Le chantage à la webcam

Le chanteur se fera passer pour une personne, homme ou femme, et proposera à sa victime de se mettre nu si elle aussi le fait en retour devant sa webcam. Une fois que le célibataire s’est déshabillé devant sa caméra, le piège est tendu. L’escroc la menacera de rendre la vidéo publique, en l’envoyant à ses proches ou en la postant sur les réseaux sociaux s’il ne lui verse pas une somme d’argent en contrepartie. Un chantage bien connu mais dont certaines personnes, les plus jeunes notamment, ne mesurent pas totalement l’impact et les effets néfastes.

La propagande religieuse

propagande sur internet

Internet a une portée internationale et les moyens de communication se développent partout dans le monde. Cette portée mondiale couplée à l’impossibilité de surveiller l’ensemble des communications a fait naître ces dernières années la propagande religieuse.

Les extrémistes s’y expriment, font part de leur haine et martèlent des messages afin d’endoctriner certaines populations. Les plus instables ainsi que les plus fragiles sont les cibles privilégiées de cet endoctrinement. Ceux qui ne voient aucun avenir, aucune perspective imaginent en ces termes religieux un refuge certain où ils pourront trouver leur bonheur et le bien-être intérieur.

La propagande religieuse se fait sur des réseaux parallèles, des réseaux cryptés impossibles à tracer par les experts. C’est pour cela que les fanatiques sont efficaces dans leur façon d’opérer et recrutent des victimes assez régulièrement.

Internet est un formidable moyen de communication et d’informations, mais il a également ses dérives. Pour les prévenir, il faut donc être précautionneux, agir intelligemment en ne dévoilant pas toute son identité, en ne donnant pas certaines informations importantes (numéro de carte bleue…) et toujours en se posant la question : je ne connais pas cette personne, puis-je vraiment lui faire confiance ? Même si vous pensez que oui au début, il faut se la poser tout au long de votre relation virtuelle et couper court si un comportement vous semble suspect. Voici une autres page dédiée aux dangers d’internet qui parle plus particulièrement des risques pour la santé. Les plus jeunes sont aussi les plus touchés… Leurs parents peuvent choisir un logiciel espion pour contrôler leur utilisation des nouvelles technologies.

Fermer le menu